Construction

Comment construire un apprenti pour la voiture ?

Vous envisagez d’acquérir une voiture, mais malheureusement, votre maison ne possède pas de garage ? Pas de panique. Vous pouvez toujours construire un abri de voiture autoportant qui pourra être adossé au mur de votre maison. Voici les grandes étapes à suivre pour cette réalisation.

Les étapes préliminaires

Avant d’envisager vos travaux, prenez préalablement connaissance de la règlementation en vigueur dans votre commune. Renseignez-vous auprès du service d’urbanisme local pour connaître les démarches administratives à entreprendre. En principe, si l’appenti adossé affiche une emprise au sol de moins de 20 m2, il suffira d’effectuer une déclaration préalable de travaux. Au-delà de cette superficie, un permis de construire est obligatoire. Une fois ces détails réglés, passez à la création du plan d’abri. Vous en trouverez facilement en ligne grâce à des forfaits de plans architecturaux ou sinon, demandez à un entrepreneur local de vous en créer un, moyennant une rémunération. La prochaine étape porte sur l’achat des matériaux. L’idéal est de miser sur le bois traité sous pression qui est gage de longévité et de durabilité. Pratique et résistant, il est notamment conseillé dans les régions à climat sec. L’acier galvanisé est aussi une autre option envisageable et s’apprécie pour sa rapidité et sa facilité de la mise en œuvre. Cependant, il offre moins de robustesse.

Construire la base de la structure

Choisir le bon emplacement constitue une étape préliminaire aux travaux. Le sol doit ensuite être tracé selon des dimensions permettant l’accueil d’une voiture. Une longueur de 4,90 m et une largeur de 2,75 m sont idéales. Passez ensuite au nivellement du sol afin d’obtenir une surface parfaitement plane. Si vous le voulez, construisez une plateforme en faisant couler une dalle de béton. Mais sinon, l’ajout d’une couche de gravier suffira. Cela évitera le développement des mauvaises herbes, l’usure du sol autour de l’abri et le transfert des saletés à l’intérieur de votre logement. Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses. Commencez par creuser les trous dans la terre et qui devront être au moins de 60 cm de profondeur. Puis plantez les six poteaux. Ces derniers doivent avoir des hauteurs différentes. Ceux sis d’un côté devront être de 2,75 m de haut et ceux de l’autre, auront 3,30 m de haut. Cela permettra de créer une pente qui facilitera l’élimination des eaux de pluie. Les trois poteaux de 3,30 m de haut sont à accoler à la maison. La prochaine phase consiste à poser les deux poutres au-dessus du poteau, à l’avant et à l’arrière. Continuez en plaçant les poutres latérales.

Le toit et les phases finales de la construction

Le travail s’achève sur la réalisation de la toiture. Il vous faudra six arbalétriers qui viendront se fixer aux poutres latérales. L’idéal est d’employer des supports métalliques pour maintenir ces arbalétriers. Au-dessus de ces derniers, placez les panneaux en contreplaqués qui serviront de toiture. Ces derniers sont vendus aux dimensions de 1,20 m x 2,40 m. Mais au total, il faudra couvrir la toiture qui fait 3 m x 2,50 m. Il est nécessaire de disposer d’une quantité suffisante de panneaux pour tout recouvrir correctement.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire